Reiki à Nancy : les initiations-formations

anne-cecile-energie-initiations-formations-reiki-a-nancy

Reiki à Nancy : les initiations-formations.

Avant-propos :

Selon les écoles il existe trois ou quatre degré de Reiki.

La division en quatre est plus logique et correspond mieux au Reiki originel.

J’insiste sur le fait qu’il ne s’agit pas d’un cursus obligatoire, c’est un parcours d’évolution que chacun fait à son rythme, quand il se sent prêt, c’est essentiel. Chaque degré représente en soi un parcours d’évolution, et si l’on se sent bien avec les notions du 1er degré, on peut l’explorer toute la vie tant il est riche!

C’est au cours de chacune des différentes formations nous recevons une ou plusieurs initiations.

Dans le système Usui ce sont les initiations qui ouvrent le canal, entretiennent une circulation, développent et renforcent les facultés sur différents points et plans : mains, intuition, coeur…déclenchent aussi un travail sur soi, développent le meilleur en soi. Certaines personnes ont un don, développent des facultés, travaillent avec l’énergie, mais pour se situer dans une ligne Reiki il faut avoir reçu l’initiation d’un maître Reiki (donc appartenir à une lignée) et ne pas utiliser son mental pour travailler, donner des soins… L’énergie Reiki est différente des autres énergies.

Nous sommes chacun un simple canal. Ce canal doit être pur.

Cette division en quatre degrés correspond mieux à l’enseignement de l’origine qui était en fait bien plus complexe :

1er degré Shoden, second degré Okuden I, 3ème degré Okuden II et 4ème degré Shinpiden.

Cette décomposition permet de rentrer progressivement dans la pratique, ce qui est indispensable à une vraie bonne compréhension, une véritable intégration. Il faut être bien ancré(e) pour se connecter au énergies cosmiques, il faut de vraies bonnes bases pour développer écoute, ressenti, intuition. Avoir reçu de bonnes bases permet de prendre confiance, de se laisser guider. Quand on doute c’est le mental qui prend la main.

Ce qui importe et doit primer tout c’est le fait de recevoir un enseignement digne de ce nom,

c’est à dire une transmission de connaissances et un partage d’expériences, beaucoup de mise en pratique, il est important que la formation permette de comprendre et de bien intégrer les toutes les notions, la formation doit permettre de comprendre ce qu’est réellement donner un soin, ce qu’est un travail à distance, elle doit permettre de comprendre en le vivant ce qu’est le Reiki, l’énergie… ensuite il faut prendre le temps de vivre chaque degré, il ne sert à rien d’envisager un second degré à peine reçu le 1er degré.

Vivons dans le moment présent 😉

Une formation ne devrait jamais être une simple formalité.

Dans le système Usui seule une personne ayant reçu la formation et l’initiation au 3ème degré sur 3 ou au 4ème degré sur 4 dispose des outils et connaissances pour initier, et doit avoir l’expérience pour pratiquer des initiations et enseigner.

Il n’existe aucun « diplôme d’état », de « certificat officiel » en matière de Reiki.

Prétendre en délivrer n’est pas honnête.

Il existe toujours, dans ce domaine comme dans d’autres, des personnes qui ne se sentent légitimes qu’en s’appropriant les choses, certains déposent des marques autour du Reiki… il y a des personnes qui ne se sentent exister et ne se sentent reconnues qu’en dénigrant le travail des autres qu’elles considèrent comme des concurrents les mettant en danger.

Une norme ISO s’achète :  http://www.iso.org/iso/fr/shopping_faqs.htm

Le Reiki nous offre la chance d’un travail sur soi, justement pour nous libérer entre autres de ces pièges de l’Ego 🙂

Le Reiki développe naturellement en soi une éthique, un respect. Mais cela peut demander du temps.

Il est dommage de se retrouver « maître Reiki » alors qu’on n’a pas franchi certaines étapes d’un travail de base.

Autre point important : les précautions éventuelles avant une initiation et au 1er degré en particulier.

Il n’existe pas de pré-requis, tout cela dépend tellement de chacun, il est optimum d’être déjà familiarisé(e) avec l’énergie Reiki ou d’avoir expérimenté dans des domaines proches, similaires. Le chemin est alors un peu défriché.

Mais c’est un désir sincère qui doit motiver et il est tout à fait possible de suivre avec succès une formation en ne connaissant pas l’énergie au départ. Souvent on entend parler de l’énergie et on laisse cette idée germer doucement en soi. Le projet mûrit en soi et un beau jour on se sent prêt (e). C’est alors comme un appel.

Recevoir une initiation est un beau moment mais qui peut « bousculer » c’est pourquoi il est souvent recommandé d’avoir reçu un soin au préalable, et jusqu’à quatre si le « nettoyage » à faire est important, cela peut être préférable.

Si je sens une personne trop fragile, trop instable psychologiquement, je ne fais pas l’initiation.

Recevoir une initiation n’est pas anodin, cela peut être ressenti très fort, donc selon notre état de départ on ne vivra pas ce moment de la même façon. Il peut être préférable de mesurer en soi les effets d’un soin avant d’envisager une initiation pour accueillir cette énergie dans l’harmonie…

Pour autant il ne faut pas craindre une initiation si on n’a aucune connaissance, jamais reçu de soin.

C’est aussi un processus de transformation puisque cela déclenche un travail sur soi, il ne faut pas s’en effrayer parce qu’est aussi l’objectif : dépasser nos peurs, nos blocages, évoluer…

Si l’on attend d’être parfait on n’ose jamais rien 🙂

Le Reiki propose justement une évolution, c’est pour avancer que l’on fait ce choix.

Et surtout il faut se sentir libre d’échanger avec l’enseignant avant une formation (ainsi que pendant et après bien entendu) , le dialogue est important, l’enseignant doit être disponible, à l’écoute : comme dit, une formation ne devrait jamais être une formalité!

Dates de formations Reiki : Je ne communique pas de dates de formations tout simplement parce que je les propose en individuel ou en très petit nombre pour garantir écoute et qualité optimale. C’est plus personnel. Donc si une formation vous intéresse il faut convenir ensemble de dates en fonction de nos disponibilités respectives.

 

Ces précisions établies, passons au vif du sujet.

 

anne-cecile-energie-reiki-initiation-1er-degre-shoden

Initiation-formation au 1er degré de Reiki Usui : 200 euros tout compris :

le 1er degré ou Shoden agit principalement au plan physique, il est accessible à tous.

Plan physique parce que notre corps se libère, mais il se passe forcément quelque chose sur le plan psychologique puisque c’est lié. Shoden permet de donner des soins aux autres et à soi-même.

Un canal est ouvert qui ne se referme pas que l’on pratique ensuite ou non.

C’est ce qui permet à l’énergie Reiki de circuler en soi et d’être diffusée lors d’un soin.

Au cours de cette formation vous apprendrez :

  • l’histoire du Reiki.
  • les cinq idéaux du Reiki.
  • les différents protocoles de soins : soin dit complet, soin dit rapide, harmonisations, soin mental…
  • les techniques japonaises de Reiki correspondantes.
  • le protocole complet d’auto-traitement à se donner pendant les 21 jours suivant la formation.
  • une respiration qui est aussi une préparation pour se rendre disponible
  • une brève méditation pour libérer le mental.
  • vous recevrez quatre phases d’initiation.
  • Vous recevrez un manuel complet et le diplôme à l’issue de cette formation.
  • Le kanji, le mot « Reiki » est souvent présenté comme un symbole du 1er degré or il n’en est rien.

Dans le système Usui il existe quatre symboles, trois sont reçus lors de la formation au second degré, le quatrième lors de la maîtrise.

C’est donc juste un mot, cela ne signifie pas qu’il soit dépourvu d’énergie mais ce n’est pas un symbole.

Cette formation se déroule idéalement sur quatre après-midis plus ou moins espacées entre elles. Cela permet de recevoir chacune des quatre phases d’initiation en douceur, de bien intégrer les notions et l’énergie reçues.

C’est progressif. Moins spectaculaire peut-être que reçu en une seule fois mais mieux intégré. L’apport en énergie est important et cette décomposition permet une bonne assimilation, une bonne « digestion ».

Les personnes ayant reçu les informations et l’initiation dans un temps court se retrouvent souvent « déconnectées », perdues et ont l’impression d’avoir tout oublié.

Le 1er degré est le plus important parce que c’est le moment où nous recevons (normalement) les bonnes bases, c’est le moment qui nous permet de rentrer dans la pratique. Il est essentiel de prendre le temps, que les notions soient vraiment assimilées. Cela vous permet d’apprendre à votre rythme, en douceur, c’est très confortable.

L’accent est mis sur la pratique tout au long de la formation, ce ne sont pas des cours théoriques.

Ces formations se passent principalement en individuel ou quelquefois en très petit nombre pour garantir une qualité, c’est aussi plus personnel.

Quand il est vraiment difficile pour certaines personnes de dégager plusieurs demi-journées espacées en semaine il est possible de mettre en place une formation sur le week-end en garantissant la qualité et le sérieux, l’objectif est d’atteindre le niveau.

Le Reiki est une discipline qui demande de travailler le ressenti, travailler le ressenti demande du temps.

Donner un bon soin demande de prendre le temps, de développer une écoute.

Le Reiki ne s’apprend pas et ne se pratique pas dans la course au temps.

Le problème des formations en accéléré (en quelques heures parfois!) est que l’on se retrouve perdu(e) et dans la quasi incapacité d’en tirer parti :

on reçoit l’initiation, on survole un ou plusieurs protocoles avec peu ou pas de pratique, alors il en reste forcément quelque chose mais ce qui en résulte de façon certaine c’est un  manque global de confiance (en soi et en la méthode) :

ce n’est pas sérieux.

Chacun peut donner des soins à l’issue de cette formation, de là à ouvrir un cabinet dans la foulée…

Seul le 3ème degré permet de se présenter en tant que praticien Reiki.

Je m’adapte aux disponibilités des personnes aussi il n’est pas si compliqué de trouver le temps pour suivre un enseignement de qualité.

Je propose de se rencontrer avant toute formation, ce n’est pas une obligation, mais cela permet de faire connaissance et de répondre à vos éventuelles questions.

 

anne-cecile-energie-reiki-initiation-second-degre-okuden

Initiation-formation au second degré de Reiki Usui Okuden I : 300 euros tout compris :

le second degré agit aux plans émotionnel et mental.Pré-requis : avoir bien assimilé toutes les notions du 1er degré.

Une personne désireuse de recevoir une initiation au second degré a déjà expérimenté le Reiki 1er degré pendant un laps de temps plus ou moins long et dispose d’une expérience.

Sur le plan personnel il est important aussi d’avoir bien assimilé ce qui s’est présenté au 1er degré.

Si l’on n’est pas familiarisé(e) avec les ressentis, les soins, l’énergie…on est peu préparé à envisager d’envoyer de l’énergie et des soins à distance. Okuden I induit un travail sur le plan des émotions et du mental, donc pour accueillir ce travail il faut avoir commencé le « nettoyage » au plan physique parce que sur le plan personnel comme de la pratique chaque degré représente une étape naturelle de cette démarche. Il faut vivre et expérimenter chaque degré.

Le laps de temps entre Shoden et Okuden I est variable, il n’y a pas vraiment de règle, chacun sent au fond de lui-même quand il est prêt et il faut être honnête avec ça si l’on veut s’aider à évoluer 😉

Cette initiation induit une expansion de conscience, une ouverture.

Au cours de cette formation vous apprendrez :

  • les trois premiers symboles du système Usui (sur quatre), à les tracer correctement, à les mettre en pratique, des visualisations…
  • Chaque symbole a une énergie, une utilité, un pouvoir et une fonction que vous découvrirez.
  • Vous apprendrez l’envoi global d’énergie.
  • Le travail sur situations passées, présentes, futures…
  • Vous apprendrez à donner des soins à distance. Différentes possibilité de soins à distances sont offertes, dont la programmation.
  • Vous apprendrez des techniques d’ancrage, de circulation. De visualisation.
  • Méditation
  • Vous recevrez deux phases d’initiation.
  • Vous recevrez un manuel complet et le diplôme.
  • quelquefois proposé au second degré le « symbole du coeur » ne fait pas partie des symboles Usui, c’est un ajout occidental récent qui fait plutôt partie du troisième degré version occidentale.

Je propose cette formation sur deux après-midis espacées, c’est plus confortable et dégage le temps nécessaire à la pratique, ce ne sont pas des cours théoriques et abstraits.

Si vous avez suivi la formation au 1er degré avec quelqu’un d’autre il est possible de continuer avec moi, le mieux alors est de se rencontrer pour faire le point sur vos acquis.

 

anne-cecile-energie-reiki-initiation-3eme-degre-okuden

Initiation-formation au 3ème degré de Reiki Usui Okuden II : 300 euros tout compris :

ce troisième degré sur quatre correspond à une formation complète de praticien dite de maître praticien en Occident, cette formation ne donne pas les outils pour initier.

Cette initiation développe la dimension spirituelle en soi si cela nous correspond, elle élargit nos possibilités et ouvre de nouveaux champs de possibles.

Lors de cette formation vous apprenez de nouveaux outils de soins qui offrent un panel complet de possibilités.

Je propose cette formation au 3ème degré de Reiki en version originale et en version occidentale.

anne-cecile-energie-reiki-initiation-3eme-degre-okuden-traditionnel

La version Usui comprend les techniques dites « japonaises de Reiki » correspondant à Okuden II, ce qui avec les degrés précédents, fait qu’on est capable de les mettre toutes en application. Les techniques japonaises correspondent au Reiki de Usui, elles sont souvent occultées alors qu’elles représentent la façon originale de travailler.

A ce stade, on doit les maîtriser toutes.

Dans sa version traditionnelle la formation est donc centrée sur l’apprentissage approfondi de toutes les techniques. Cela exige d’avoir commencé à développer une bonne écoute, à développer et affiner les ressentis. Sans cela on passe à côté du Reiki.

La version occidentale comprend cinq nouveaux symboles qui ne font pas partie du système Usui. Ces symboles nous viennent de maîtres Reiki occidentaux contemporains et sont dits de « ligne tibétaine ».

Okuden II se déroule sur deux après-midis un peu espacées, donc dates à convenir ensemble, toujours en individuel ou à un très petit nombre de participants pour garantir la qualité, l’écoute et la disponibilité dont chacun a besoin.

Lors de cette formation Okuden II version traditionnelle vous apprendrez :

  • les techniques japonaises de Reiki correspondant à ce degré
  • Vous recevrez deux phases d’initiation
  • Vous recevrez un manuel complet et le diplôme à l’issue de cette formation.

anne-cecile-energie-reiki-initiation-3eme-degre-okuden-occidental

 

Si vous choisissez la version occidentale de Okuden II vous apprendrez :

  • 5 nouveaux symboles non Usui.
  • un protocole complet de circulation énergétique
  • le Souffle violet qui est un ajout récent tel qu’il est présenté mais qui est intéressant.
  • les circuits célestes.
  • La chirurgie dite énergétique qui est aussi un ajout mais peut convenir à certains.
  • Vous recevrez deux phases d’initiation.

Vous recevrez un manuel complet et le diplôme.
anne-cecile-energie-soins-reiki

anne-cecile-energie-reiki-initiation-4eme-degre-shinpiden

Initiation-formation au 4ème degré de Reiki Usui Shinpiden : le quatrième degré correspond à Shinpiden de l’origine.

C’est une initiation-formation de maître enseignant qui offre donc les outils qui permettent d’initier d’autres personnes.
Initier est une responsabilité, enseigner est une voie de partage, de transmission, comme tout en matière de Reiki cela n’a rien à voir avec un business. Il faut se sentir vraiment prêt à initier (l’envie ne suffit pas) et à enseigner, donc accompagner.

Avant d’initier il faut être à même de déterminer si la démarche de la personne est sincère.

A l’origine les formations se déroulaient sur la longueur et c’est Mikao Usui qui déterminait qui était prêt pour recevoir telle initiation, telles techniques, tels outils. Les formations avaient lieu régulièrement au fil du temps et non en un petit week-end. C’est logique.

Pour devenir un enseignant correct il faut avoir développé une écoute, une empathie, se rapprocher de la compassion, être dans la patience, être toujours dans la joie de transmettre. Un enseignant fait en sorte que les données soient comprises et assimilées, fait en sorte que les personnes se sentent en accord, en confiance.

Dans un sens comme dans l’autre jamais une formation ne doit devenir une formalité. L’enseignant doit se situer dans la véritable transmission et faire en sorte que l’élève soit en possession de tout ce qui est nécessaire. L’élève suit l’enseignement avec sérieux et en conscience. Cela prend du temps…ce n’est pas un truc qu’on achète…

Je ne conçois pas une telle formation sur un week-end, en quelques jours…

C’est une responsabilité d’enseigner chaque degré, mais plus encore Shinpiden puisqu’il permet d’enseigner à son tour, c’est une transmission totale du Reiki!

Il y a transmission de savoirs, mais aussi de l’essence du Reiki, de l’image du Reiki, tout cela sera véhiculé par les personnes initiées, cet ensemble doit s’inscrire dans une éthique.

On observe trop de dérives, par manque de scrupule, par manque de maîtrise, par ignorance…

Il existe trop d’attitudes légères, de comportements dictés par l’ego, trop de facteurs personnels qui faussent la pratique… trop de façons de voir, de donner des soins modifiés ou tronqués, trop de dirigisme mais aussi trop de laxisme.

Certains se posent en « gourous », d’autres en « Grands Maîtres », en directeurs de conscience…

d’autres dérivent jusqu’à poser un diagnostic…

Le Reiki n’est pas un filon à exploiter, le mal-être n’est pas une manne à exploiter, la recherche de bien-être et d’évolution personnelle, les personnes désireuses de recevoir une initiations ou un soin ne sont pas des mannes à exploiter.

Ces dérives effraient et ternissent le Reiki.

Recevoir une initiation est toujours un passage exceptionnel dans la vie d’une personne.

Pour envisager un 4ème degré c’est à convenir entre « élève » et « maître », sachant qu’il faudra passer beaucoup de temps ensemble et que je n’enseigne ce degré qu’en étant absolument certaine, convaincue de l’authenticité de la démarche, de la façon de pratiquer et d’envisager le Reiki et le rapport aux autres globalement. Cela vaut pour chaque degré mais avec Shinpiden c’est crucial.

Comme pour chaque degré recevoir cette initiation induit un travail sur soi, il faut intégrer les notions, accueillir le travail qui se présente. C’est le chemin qui est le but, il n’y a rien à viser, rien à s’approprier.

Pas plus qu’avec les autres degrés le diplôme ne fait le maître :

c’est une transmission et non une transfusion 🙂 :

cela commence par un enseignement correct, et ensuite on doit acquérir de l’expérience, un recul, cultiver l’empathie, s’approcher de la compassion… cela s’acquiert et se renforce avec le travail, par la pratique.

L’écoute, toujours, et l’ observation.

Se situer dans une dynamique d’exploitation, en faire un commerce pur et dur c’est passer à côté de l’essentiel, du Reiki, du message, des personnes merveilleuses qui ont besoin de temps et d’attention…c’est incompatible, tout simplement…

Reiki à Nancy.

Pour me joindre :

Anne-Cécile Schrepfer 06 36 24 65 16, adresse : Reiki arobase anne-cecile-energie.fr

ou page « Contact » de ce site.

(Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce contenu par quelque procédé que ce soit est interdite et constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles L 335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle)